Retour au listing

Postée le 01/01/2019 par Passemier Fabrice

 
  • Le plafond de sécurité sociale, pour un salarié à temps plein :
  • 3 377 € par mois,
  • 40 524 € par an pour un salarié à temps plein.
  • 25 € par heure
 
  • Pour les stages, aucun changement : le seuil de franchise des cotisations sur la gratification des stagiaires demeure de 3,75 €/heure (25 € × 15 %)
 
CSG/CRDS : L’assiette de l’abattement appliqué à la base CSG/CRDS sur certains revenus d’activité et sur les allocations-chômage est plafonnée sur l’année à 4 fois le plafond, soit 162 096 € pour 2019 (salarié à temps plein présent toute l’année).
 
  • Pour la retraite supplémentaire et la prévoyant (Régime collectif obligatoire)
 
  1. Régime social : seuils d’exonération de cotisations de sécurité sociale
Prévoyance complémentaire :
= 6 % du PASS* (2 431,44 €) + 1,5 % de la rémunération brute.
=>Le total des contributions exonérées ne peut pas dépasser 12 % du PASS*, soit 4 862,88 € pour un salarié à temps plein présent toute l’année.
Retraite supplémentaire :
= limite la plus élevée de 5 % du PASS* (2 026,20 €) ou 5 % de la rémunération brute retenue dans la limite de 5 PASS* (202 620 €), soit une limite absolue de 10 131 € pour un salarié à temps plein toute l’année.
B) Régime fiscal : seuils d’exonération d’impôt sur le revenu
Prévoyance complémentaire :
• Contributions patronales aux garanties frais de santé : imposable dès le premier euro
• Contributions salariales aux garanties frais de santé et contributions salariales et patronales aux autres garanties de prévoyance complémentaire : 5 % du PASS* (2 026,20 €) majorés de 2 % de la rémunération annuelle brute.
Le total des cotisations exonérées ne peut pas dépasser 2 % de 8 PASS* (soit 6 483,84 €)
Retraite supplémentaire :
= 8 % de la rémunération annuelle brute limitée à 8 PASS*, soit une limite absolue de 25 935,36 €.