Réforme du congé de paternité et d’accueil de l’enfant

2 juin 2021

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 est venue en partie réformer le congé de paternité et d’accueil de l’enfant. Pour les naissances intervenant à compter du 1er juillet 2021, ou celles qui étaient prévues pour cette date mais qui sont intervenues avant, les salariés pourront bénéficier d’un congé de paternité d’une durée totale de 25 jours, 32 en cas de naissances multiples. Ce congé se divisera en deux, à savoir une part obligatoire et une part non-obligatoire. La part obligatoire sera constituée de 3 jours ouvrables de congés de naissance auxquels viendront s’ajouter 4 jours calendaires obligatoires de congés de paternité. A ces jours viendront s’ajouter 21 jours, ou 28 en cas de naissances multiples, qui pourront être pris dans les 6 mois suivant la naissance et qui pourront être fractionnés en deux périodes de 5 jours minimum.